Le Fonds Ancien

Connaître nos collections

Historique et présentation générale

Le Fonds ancien rassemble presque tous les ouvrages de l'Université de Poitiers antérieurs à 1820, soit 7 incunables, 2000 ouvrages du XVIe siècle, 35000 ouvrages du XVIIe au XIXe siècles. Il s'agit pour l'essentiel d'imprimés, auxquels il faut ajouter quelques manuscrits et herbiers.

Les collections du Fonds ancien sont particulièrement riches en théologie, sciences, médecine, économie et politique.

La salle du Fonds ancien offre également un ensemble important d’outils de recherche bibliographique et d’ouvrages de référence (dictionnaires, catalogues, etc.), en particulier dans le domaine de l’histoire du livre.

Les archives d'Argenson

Depuis 1976, la Bibliothèque universitaire de Poitiers est dépositaire des archives de la famille d’Argenson, provenant du château des Ormes. Ce fonds d’archives est constitué principalement des papiers de la branche cadette de la famille, issue du comte Marc-Pierre Voyer d’Argenson (1696-1764), secrétaire d’Etat à la Guerre sous Louis XV.

Retrouver les documents

A ce jour, seule la moitié du Fonds est signalée dans le catalogue en ligne.

La recherche des ouvrages se fait donc aussi par l'intermédiaire des fichiers situés en salle de lecture.
Il existe en outre des catalogues et inventaires papier pour certains types d'ouvrages :N’hésitez pas à vous adresser au personnel de la salle de lecture du fonds ancien pour obtenir davantage de précisions ou solliciter une aide pour vos recherches

Services

Admission du public

La salle de lecture du Fonds ancien est ouverte à tous. La consultation des documents conservés au Fonds ancien est gratuite et nécessite le dépôt préalable d’une pièce d’identité ou de la carte de lecteur.

Les Archives d'Argenson sont consultables au Fonds ancien de la Bibliothèque universitaire de Poitiers, mais doivent, en raison de leur statut particulier, faire l’objet d’une autorisation de consultation par le directeur de la Bibliothèque universitaire. Pour cela, le lecteur doit fournir une lettre de recommandation de son directeur de recherche et une lettre exposant les motifs qui l'amènent à vouloir consulter ces archives.

Communication des documents

Les livres anciens et une partie des ouvrages de référence sont consultables uniquement sur place. Certains usuels sont empruntables.

Quand l'ouvrage n'est pas en accès libre, le lecteur doit remplir complètement et lisiblement un bulletin de communication pour chaque document souhaité. Toutefois, dans le cas où il s’agit de cotes consécutives (plusieurs volumes d’un même ouvrage, par exemple), un seul bulletin est nécessaire.
Le conservateur ou le bibliothécaire peut refuser la communication d’un document en mauvais état.
Les livres peuvent être mis de côté pour une semaine.

L’ordre des pièces d’une liasse des Archives d'Argenson doit être scrupuleusement respecté. Il est interdit de reclasser soi-même une liasse et a fortiori de déplacer les documents d’une liasse à l’autre.

Conditions de consultation

La salle de consultation est un lieu silencieux.
Les documents du fonds ancien de la bibliothèque sont les témoins uniques et irremplaçables d’un passé qu’il importe de préserver dans l’intérêt des chercheurs présents et à venir. La sauvegarde du patrimoine, loin d’être la seule affaire des bibliothécaires, doit également être assurée par les lecteurs eux mêmes. Les quelques mesures qui suivent n’ont d’autre but que celui de mieux les aider à préserver le bien commun dans l’intérêt de tous.
Aucun sac ne doit être posé sur la table. Seuls les crayons à papier sont autorisés. Tous les aliments liquides, solides, la colle, les ciseaux etc. sont formellement interdits dans la salle de lecture. Il est interdit de fumer. Le non respect de ces conditions entraînera l'exclusion de la salle de lecture.
Les documents doivent être manipulés avec le plus grand soin. On ne fera subir aux reliures et aux papiers ni pliure ni torsion pouvant les endommager. On ne tire pas un usuel de son rayon par le haut du dos. Il est interdit de s’appuyer sur un document ou sur un livre ou de poser l’un sur l’autre des volumes ouverts. Les livres non coupés devront être signalés au bibliothécaire et non pas coupés par le lecteur lui-même.
Les lecteurs sont invités à signaler tout élément d'un ouvrage en mauvais état (feuillets détachés ou déchirés, par exemple).

Les travaux des chercheurs sont des éléments indispensables à la mise en valeur du Fonds ancien et des Archives d'Argenson ; les auteurs sont donc invités à déposer à la bibliothèque universitaire un exemplaire de tout travail réalisé à partir de ce fonds.

Reproduction de documents

Photocopies :

Les usuels de la salle de lecture peuvent être photocopiés par le lecteur lui-même sur les machines du premier étage. Le dépôt d'une pièce d'idendité ou de la carte d'étudiant est nécessaire.
En raison de leur extrême fragilité, la photocopie des ouvrages du Fonds ancien antérieurs à 1820 et des Archives d'Argenson est strictement interdite. Pour les ouvrages postérieurs à cette date, l’autorisation de photocopier un document du fonds ancien peut être accordée par le responsable du service, en fonction de l’état de conservation du document.

Reproduction numérique :

Les ouvrages qui ne peuvent être photocopiés en raison de leur mauvais état de conservation peuvent faire l’objet d’une reproduction numérique par le lecteur ou le service de reprographie de la Bibliothèque universitaire. Toute demande de reproduction est soumise à l’autorisation préalable du responsable du service du fonds ancien : cette demande doit être faite par écrit, à l’aide d’un formulaire spécifique fourni par le service du fonds ancien ou téléchargeable ici en version pdf [PDF - 15 Ko].

Les photographies des Archives d'Argenson sont toujours réalisées par le service de reprographie après accord du directeur du SCD.

Tout document reproduit, par quelque procédé que ce soit, doit comporter la référence : "Bibliothèque universitaire de Poitiers - Fonds ancien" ou "Bibliothèque universitaire de Poitiers - Archives d'Argenson".

Réalisations et projets

Numérisation, valorisation

  • De nombreux documents issus du fonds légué à l'Université par Auguste Dubois (qui fut professeur d'histoire des doctrines économiques et d'économie politique à l'Université de Poitiers) sont disponibles en ligne au sein de la Bibliothèque virtuelle des premiers socialismes.
  • Le Fonds ancien a également conçu, avec l'aide d'étudiants et d'enseignants-chercheurs de l'Université, deux expositions virtuelles :

- La rose et l'imprimé : représentations de plantes à l'époque moderne
- Traversées : récits de voyages des Lumières

  • Il numérise des documents mis en ligne par :

- les bibliothèques virtuelles humanistes
- les Coutumiers du Centre Ouest
- le site Primary sources on Copyright relatif aux sources primaires du droit d'auteur

Recherche rapide dans le catalogue de la BU d'un document publié avant 1821


Recherche rapide dans le fonds ancien

Venir au Fonds ancien


Service du Fonds ancien
BU Lettres
Bâtiment A2
1 allée Jeanne Chauvin

Attention, merci d'adresser tout courrier postal à :
Service du Fonds ancien
BU Lettres
Bâtiment A2
6 rue Jean Carbonnier
TSA 91101
86073 Poitiers cedex 09

05.49.45.32.91/05.49.45.33.31
FondsAncien@univ-poitiers.fr

Horaires

Du lundi au vendredi de 10h à 18h

Horaires d'été
:
Du lundi au vendredi de 10h à 17h 30 du 06/06 au 21/07/2017 et du 21/08/2017 jusqu'au vendredi 08/09/2017.

Fermeture
:
  • Du vendredi 21/07/2017, 17h30 au lundi 21/08/2017, 10h

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr